Le travail à l'eau

Le travail à l'eau est une discipline de travail canin, au même titre que l'agility, le cani-cross, l'obéissance ou le troupeau. Elle est gérée par la cunse (commission d'utilisation nationale de sauvetage à l'eau).
L'évolution du travail du chien et de son maître est validée par trois degrés de difficulté croissante, et par un brevet mer final. Ce dernier examen ouvre la porte a des concours organisés dans toute la france et tout au long de l'année, ainsi qu'à deux compétitions nationales (une en mer et une en eau douce).
Le but principal du travail à l'eau est de mettre en avant les aptitudes naturelles des chiens au travail dans l'eau. Il effectue tout seul les exercices, sous les ordres et avec les encouragements de son maître.
Les exercices simulent des situations de sauvetage à l'eau, mais ne sont en aucun cas des entraînements au sauvetage réel. En situation réelle, le maître du chien (sauveteur professionnel) nage avec lui et se sert de son compagnon pour ramener la victime en toute sécurité. Dans les exercices de travail à l'eau, le chien est mis en face d'une situation de sauvetage et effectue le sauvetage de lui même avec les encouragements de son maître.

Règlement des épreuves de travail à l'eau

Chiens d'eau

Terre-Neuve
Landseer
Golden retriever
Labrador
Retriever à poil bouclé
Flat-coated retriever
Retriever de la baie de Chesapeake
Retriever de la Nouvelle-Écosse
Leonberg
Berger de Podhale
Hovawart
Bouvier Bernois
Grand bouvier suisse
Bouvier de l'Entlebuch
Bouvier de l'Appenzell
Chien d'eau espagnol
Chien d'eau américain
Barbet
Chien d'eau irlandais
Chien d'eau romagnol
Chien d'eau frison
Chien d'eau portugais
Terrier noir de Russie
Saint bernard
Berger blanc suisse